CHIRURGIE MINI-INVASIVE

La chirurgie mini-invasive s’est imposée dans notre discipline il y a maintenant une dizaine d’année. Celle-ci s’est développée grâce à l’arrivé de la vidéo-thoracoscopie. Au CHANGE nous pratiquons régulièrement cette approche pour les pathologies valvulaires, tumorales, ou rythmiques.

CHIRURGIE MITRALE ET TRICUSPIDIENNE VIDÉO ASSISTÉE

L'objectif principal est d'éviter l'approche sternale et d'améliorer les suites postopératoires. Certaines complications ont été réduites grâce à cette technique, comme la spoliation sanguine, le besoin en transfusion, l'intubation prolongée et les infections pariétales. Un avantage particulier a été signalé chez les patients âgés ou à haut risque et pour le rétablissement postopératoire5.
L’approche mini-invasive par vidéo-thoracoscopie trouve son indication de prédilection dans les exérèses tumorales (thrombus, myxomes, etc.), les cures de communication inter-auriculaires, les ablations de la fibrillation auriculaires, ainsi que les remplacements ou valvuloplasties mitrales ou tricupidiennes.

CHIRURGIE DU REMPLACEMENT VALVULAIRE AORTIQUE PAR MINI-THORACOTOMIE

La chirurgie valvulaire via une sternotomie médiane a toujours été la norme de soin, bien que diverses approches mini-invasives soient de plus en plus acceptées depuis une décennie. Cette approche par mini-thoracotomie droite dans le 3ème espace intercostal limite le retentissement sur la mécanique respiratoire. Cela permet une reprise d’activité plus précoce, dans les 6 semaines postopératoires.

CHIRURGIE RYTHMIQUE, ABLATION DE FIBRILLATION AURICULAIRE, LIGATURE DE L'OREILLETTE GAUCHE

La fibrillation auriculaire (FA) est pourvoyeuse de pathologie grave, comme les accidents vasculaires cérébraux, l'insuffisance cardiaque, et au final est associée à un risque accru de décès. Les premières tentatives d'ablation chirurgicale de la FA remontent aux années 1980 et comprennent l'isolement auriculaire gauche ; cependant, ce n'est qu'en 1987 par le développement de la procédure de Cox-Maze, que le succès de l'ablation chirurgicale a été atteint de manière fiable. Actuellement au CHANGE nous pratiquons pour nos patients des ligatures d’auricules gauche, associées à des techniques de cryoablation de l’oreillette gauche lors de chirurgies valvulaires mitrales.  Cette procédure peut être compléter à 3 mois par voie endovasculaire par nos confrères rythmoloques en cas de récidive. Ces techniques permettent de réduire des FA anciennes lors d’oreillettes très dilatées avec un taux de succès dans 70 % des cas.

 

Association Annécienne de Chirurgie Cardiaque

04 56 49 72 46

©2020 par FRACC.